Origine d’une passion

Quand je suis entrée dans la salle de boxe pour la première fois, j’avais pris soin de mettre mon seul et unique vieux jogging qui trainait au fond de mon placard, et je l’avais assorti à la va vite d’un teeshirt à manche longue rose fushia, pas du tout fait pour le sport d’ailleurs, il avait quelques paillettes de ci de là.

J’avais bien sur attaché mes cheveux. La base quoi. Comme au cours de gym du lycée en gros.

Je n’avais pas fait trois pas dans la salle que le prof m’a donné une corde à sauter et m’a dit : « vas-y ! saute ! ».

J’ai pris la corde et j’ai sauté.

J’ai du faire une dizaine de sauts et je me suis retrouvée essoufflée et rouge comme une écrevisse. J’ai regardé autour de moi. Les autres, femmes y compris, sautaient légèrement et continuellement. Un peu surprise, j’ai repris ma corde et de dix sauts au dix sauts, je me suis essoufflée de plus belle.

« On pause les cordes » qu’il a dit ensuite, le prof.

Alors là, ils nous a fait sauter dans tous les sens : « devant, derrière, coté, coté ». Il répétait sans cesse : « devant, derrière, coté, coté ». Puis d’un coup : « Tous au sol, position pompe » a-t-il crier. Gloups.

Tout s’enchainait très vite. Cela m’amusait beaucoup. Cet effort, bouger son corps, expérimenter la puissance des jambes, des bras. On envoyait « des directs » avant / arrière.

Je me sentais presque honteuse de faire ces gestes et de donner des coups.

————————————–

Voilà comment ça a commencé. Pas plus d’un quart d’heure et je savais que j’allais être passionnée.

La boxe représente pour moi une expérience corporelle unique. L’expérience de la violence donnée et réçue. L’expérience de l’unicité corps-esprit. Du moment présent.

A quoi peut-on penser quand on est sur le ring ? On redevient l’animal qui doit se défendre et qui doit attaquer. Je sais que l’on peut trouver cette violence gratuite. Je me suis beaucoup interrogé. Qu’est-ce ça veut dire de donner des coups et d’accepter d’en prendre ? Suis-je folle ?

Mais que fait un alpiniste sinon aller s’affronter lui-même face à une nature extrême ? La boxe me rends forte et libre, parce que seule face à l’autre, je suis dans l’obligation de réagir.

La boxe n’est pas un défouloir. Bien au contraire. C’est un art de la maitrise. Maitrise de son corps, réactivité, puissance, geste technique, parade.

Si on se défoule en boxe, on risque plutôt de se mettre en danger. La boxe c’est du sérieux. On n’est pas là pour se faire mal, on est là pour se confronter à soi même et pour trouver l’expressivité de sa puissance.

La boxe libère la puissance du corps.

——————————–

J’ai d’ailleurs vu mon corps se transformer pendant une année. Mes bras, mes mollets, ont pris des formes que je ne connaissais pas. Au bout de 6 mois, j’ai sauté à la corde comme les autres. Je me suis sentie extrêmement légère et puissante. Je peux désormais bondir. Je n’avais jamais bondi avant.

Mon corps a sué. Des litres et des litres. J’étais stupéfaite la première fois que la sueur à coulé du dessus de mon crâne, dans mes yeux. Je sors des cours systématiquement la nuque trempée comme après une douche. Mes cheveux collent et ne sèche pas. Je ne savais pas que la sueur ne séchait pas. Même 5 heures après, mes cheveux restent mouillés.

Je me suis acheté des gants. Un short. Je me suis blessée et j’ai appris à faire attention à moi.

Puis un jour j’ai fait un match. Un vrai. Et j’ai eu très peur.

Une réflexion sur “Origine d’une passion

  1. Oui, je me souviens de ton premier combat. C’était pas une adversaire facile. Tu t’en es très bien sorti malgré le stress que cela engendre. Tu as dû progresser depuis. Peut-être qu’un jour on aura de nouveau l’occasion de boxer ensemble !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s