Boxer n’est pas se défouler

Combien de fois l’ai-je entendu ? « Ah oui, tu te défoules » ou « ça doit bien défouler ».

Aujourd’hui, à l’entraînement, déterminée devant le grand miroir de la salle, envoyant ma droite ma gauche et mon crochet je me disais : la boxe, c’est tout sauf un défouloir en fait ?

C’est un moment où la force et la puissance s’expriment à pleins, mais dans un ordre et de manière très canalisée.

Je ne frappe pas n’importe comment, je frappe précisément. Passage de l’épaule, déploiement du bras, retour du poing au menton et bien entendu rotation des jambes. Mon corps est gainé. Et ce geste, toujours imparfait, que l’on reproduit à l’infini, cherchant à le perfectionner, me procure la joie de maîtriser ma puissance et ma force et de la vivre à 100%.

Car en boxe, plus un geste est beau, plus est efficace. Et cette recherche de la beauté, de l’efficacité, de la maîtrise, de la frappe aussi parfaite, puissante, qu’élégante, est, croyez moi, tres loin du defouloir.

Je suis par ailleurs amoureuse du son de la percussion de l’impact et des séries d’impacts que je donne, comme des coups précis et ciblés (mais jamais assez) dans un éternel recommencement.

Je ne me défoule pas, je m’exerce, je progresse, je maitrise, je cherche la beauté, le beau son.

En revanche, il est très clair que le KO physique qui suit les deux jours de l’entraînement me fait dire que tout cela m’a bien apaisée !

394ca2b83b2db5f34cf1a21e47b711d2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s