La corde à sauter avec Thierry

C’est avec Thierry que j’ai démarré la boxe au Kajyn à Paris.

Thierry est d’une patience infinie, il est exigent, passionné, et très talentueux : tant dans son application à nous accompagner chacun-e, que dans sa propre boxe. Si vous voulez combattre contre le vent, qui souffle sans jamais se laisser toucher, allez-y ! Frustration et élégance assurée.

Heureusement Thierry est super généreux,  il donne beaucoup de conseils personnalisés ce qui est très appréciable et qui fait qu’il fidélise son public.

C’est donc avec lui que j’ai découvert ma passion pour la boxe et il m’a également transmis le plaisir de la corde à sauter. C’est pourquoi j’ai voulu l’interroger sur ce point précis. Dois-je préciser qu’il est également le roi de la « CàS » ?

JDB – Pourquoi les boxeurs font de la corde à sauter ?

T – A l’origine les clubs de boxe n’existaient pas et chacun s’entraînait en extérieur. Donc les jours de mauvaise météo  : pas de boxe. C’est pourquoi quelqu’un a eu l’idée d’utiliser une corde pour sauter. En évoluant, on y a ajouté des figures pour la coordination/agilité et des accélérations pour le cardio. On peut l’utiliser soit pour s’échauffer, soit s’entraîner ou pour un retour au calme après l’entraînement. Aujourd’hui il n’y a pas que les boxeurs qui sautent à la corde.

JDB – Quels sont les bienfaits de la corde à sauter ?

T – La CàS est un sport très complet et énergivore qui permet d’effectuer :
*un renforcement musculaire de presque toutes les parties du corps (cuisses, mollets, fessiers, abdos, dos, épaules, coeur…).
*une amélioration de la fonction cardiovasculaire et de la capacité aérobie.
*un développement de  la coordination et de la sensation d’équilibre.
*une optimisation globale du métabolisme.

Sur le plan psychologique, il faut de la volonté, de la rigueur et de la créativité.

JDB – Est-il important de sauter devant une glace ? Pourquoi ?

T – Quand on débute, c’est préférable de manière à pouvoir corriger ses erreurs (pieds écartés largeur épaules, jambes légèrement fléchies au niveau des genoux, tourner les poignets…) et cela aide à ne pas regarder ses pieds en sautant. Cela le devient encore plus quand on aborde les figures.

JDB – En terme de sensations, qu’est ce que tu aimes le plus quand tu sautes à la corde ? Je t’ai vu faire des figures incroyables !

T – J’adore la CàS car j’éprouve une sensation de liberté et de maîtrise. C’est comme de la danse.

JDB – Quels sont tes exercices préférées à la corde ?

T – D’abord, croiser la CàS car cela relâche la tension dans les épaules et c’est un mouvement qui est harmonieux. Ensuite j’aime tout ce qui est saut avec déplacements latéraux car ils demandent plus d’agilité que les mouvements linéaires. Esthétiquement c’est plus beau, je trouve.

JDB – Le programme idéal pour une boxeuse amateure passionnée ce serait quoi ? À faire quelle fréquence ?

T – Comme tous les sports, trois fois par semaine entre 15 à 45mn (en fonction du type de travail endurance ou fractionné).

JDB – Je sais que tu aimerais créer un cours de corde à sauter. Sans tout dévoiler peux tu en dire un peu plus ?

T – C’est un cours de 45mn progressif donc accessible à tous.  Le principe de base : 10 rounds de 3mn avec entre chaque round une minute de récupération ou des exercices pour les plus endurci.e.s.

JDB – Merci Thierry ! Rendez-vous avec vos cordes au kajyn les midis et les dimanches matin !

Capture d_écran 2018-01-06 à 11.28.13

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s